La pensée commune, voire même réflexe, au sujet de la chance est de l’assimiler au hasard !

Parce que nous avons tous entendu, dès notre plus jeune âge, autour de nous, nos proches ou moins proches, s’exclamer en disant : « Aujourd’hui, c’est mon jour de chance. »

Ou, au contraire : « Quel manque de chance… »

Certains ajouteront même : « De toute façon, je n’ai jamais de chance… »

Toutes ces affirmations sont habilement relayées dans l’inconscient collectif grâce à l’écho séculaire des croyances et des superstitions.

Qui d’entre vous n’a jamais été la cible de ces slogans intemporels : « Aujourd’hui, vendredi 13, tentez votre chance… »

Il est temps, aujourd’hui justement, enfin, de considérer que la chance tombée du ciel, ou même d’ailleurs, n’existe pas !

Mais, au contraire, d’intégrer comme une évidence le fait que nous soyons toutes et tous, toujours, à l’origine de la chance qui peut se révéler dans notre vie.

Il en est exactement de même pour le bonheur.

Combien de fois avons pu nous dire : « Je suis malheureux… », « Le bonheur, c’est pour les autres… », « Pour une fois que je suis heureux, je vais le payer cher… »

Comme si l’accès au bonheur était une chance !

Ou une récompense…

Pour en savoir plus, c’est ici :

Leave a Reply